Le passeport français

Les passeports français sont délivrés uniquement aux citoyens français et à ceux qui ont une double nationalité, dont une française, afin de leur permettre de voyager à l’international. Ils marquent la citoyenneté française et permettent également aux consulats et ambassades français de procéder à la vérification des identités de citoyens français lorsqu’ils sont à l’étranger. Découvrez sans plus tarder tout ce qu’il faut savoir sur le passeport français.

Comment reconnaître un passeport français ?

Le passeport français, tout comme d’autres passeports, permet aux citoyens français de voyager à l’étranger. Il a ses particularités et vous pourrez le reconnaître facilement. Détails à ce sujet.

Son apparence

Les passeports français (car il y en a plusieurs) se démarquent par leur couleur rouge bordeaux. Leur couverture affiche les armoiries officieuses de la République française ainsi que le mot « Passeport ». Vous pouvez également y lire: « Union Européenne » et « République française ». S’il s’agit d’un passeport biométrique, le mot « Passeport » est souligné. Dans le cas d’un passeport électronique ou e-passeport, le symbole du support électronique est visible en bas de la couverture.

Notez que le passeport français se base sur le modèle de l’Union européenne et comporte 32 pages. Cependant, il existe un autre type de passeport baptisé « grand voyageur » et qui comporte 48 pages.

Ses particularités

Dans un passeport français, la page d’identité est bilingue (en français et en anglais). Vous pouvez ensuite lire la traduction dans les pages suivantes ; une traduction faite à partir des principales langues européennes notamment l’italien, l’allemand, le portugais ou encore l’espagnol.

Le passeport français renferme les données personnelles de son titulaire à savoir son nom, son prénom, sa nationalité, sa date de naissance, la couleur de ses yeux, son adresse… raison pour laquelle elle peut se substituer à la Carte nationale d’identité

Quels sont les types de passeport français existants ?

Le passeport français se décline sous trois types et il vous revient de faire votre choix en fonction de vos besoins.

Passeport électronique

Le passeport électronique est disponible en France depuis mai 2006. Il se distingue par la présence d’une radioétiquette et d’une puce électronique au niveau de sa couverture. Pour accéder aux informations du propriétaire, l’utilisation d’un lecteur électromagnétique est de mise.

Passeport optique

Le passeport optique ou passeport Delphine a permis aux citoyens français de se rendre aux États-Unis sans Visa. Sa production a été arrêtée au bénéfice du passeport électronique.

Passeport biométrique

Le passeport biométrique est le plus récent des passeports français. Pour le différencier du passeport électronique, il suffit de se référer au mot « Passeport » présent sur la couverture du document. Pour le passeport biométrique, ce mot est souligné. La grande différence avec son prédécesseur est que la puce qu’il intègre stocke, en plus de l’état civil du propriétaire, ses empreintes digitales et sa photo d’identité numérisée.

Comment faire une demande de passeport français ?

Pour faire une demande de passeport biométrique français, vous devez vous adresser à la préfecture de votre département si vous vous trouvez en France ou au consulat de France si vous êtes à l’étranger. Étant donné que c’est le passeport biométrique qui est à jour actuellement, vous devez vous adresser à un consulat disposant d’une station d’accueil biométrique.

Le passeport biométrique français a une durée de validité de 20 ans pour les majeurs et de 5 ans pour les mineurs. Quant aux passeports temporaires, ils ne durent qu’un an.

Combien coûte le passeport français ?

Le passeport français coûte 89 euros si la photo est prise directement à l’endroit où vous faites votre demande (à la préfecture ou au consulat). Pour les mineurs compris entre 15 et 18 ans, le tarif est réduit de moitié (45 euros). Pour les moins de 15 ans, le coût du passeport français est de 20 euros. Les personnes indigentes dont le revenu mensuel est très faible bénéficient de la gratuité quant à la délivrance d’un passeport français. Ceux qui demandent un passeport temporaire doivent s’acquitter de 30 euros sachant que ce type de passeport n’est délivré que sous condition d’où l’appellation de passeport d’urgence.

Refus de la délivrance d’un passeport français

Le passeport français est délivré à tout citoyen français qui veut voyager à l’étranger. Cependant, la délivrance de ce document peut faire l’objet d’un refus si le demandeur figure dans le fichier des personnes recherchées ou FPR. Les autorités françaises consultent ce fichier avant de délivrer un passeport français.

Si l’on se réfère à l’article 13 de la Déclaration universelle des droits de l’homme et le Conseil d’État, Section de l’Intérieur, n°350 924 du 12 novembre 1991, il est stipulé que tout citoyen a le droit de circuler librement même en dehors de son pays. En d’autres mots, il a le droit de bénéficier d’un passeport. Cependant, le même article stipule que les autorités concernées peuvent lui refuser le passeport si son déplacement peut compromettre la sureté publique et la sécurité nationale.